photo de collage de personnage d'anime sur une étagère en bois noire

Le festival Japan Touch Lyon 2023

Comme chaque année, la Japan Touch prend ses quartiers à Eurexpo. Le parc des expositions de Lyon doit accueillir quelque 50 000 visiteurs pour la 24e édition de l’événement organisé du 2 au 3 décembre 2023. On revient sur la programmation et sur les dessous du phénomène pop nippon en France et à Lyon.  

24ᵉ édition de la Japan Touch Lyon  

Chaque année depuis l’an 2000, l’association lyonnaise Asiexpo organise un grand festival consacré à la culture japonaise. L’événement se déroule traditionnellement sur tout un week-end entre novembre et décembre.  

Au départ, le festival se concentre sur la culture pop moderne (convention lyon mangas/animes/jeux vidéo), puis intègre progressivement les arts ancestraux du Japon : calligraphie, origami, arts martiaux, cuisine traditionnelle… Ce large éventail de thématiques attire les amateurs et les professionnels qui évoluent dans ces univers.  

Depuis sa 16e édition, la Japan Expo Lyon a lieu dans le cadre plus général du Salon de l’Asie qui explore toutes les cultures asiatiques. La 24e édition se tiendra du 2 au 3 décembre au salon des expositions de Lyon, Eurexpo. 

Japan Touch : 1 rendez-vous, 3 événements  

Pour célébrer l’Asie et la diversité de ses cultures, Lyon propose 3 événements parallèles : la Japan Touch, le Salon de l’Asie et le Asian Kitchen Festival.  

Les expos et ateliers de la Japan Touch  

La Japan Touch Lyon 2023 se prépare sur 22 000 m² avec, d’un côté, la pop culture, et de l’autre, les arts et les traditions. Dans le premier espace, vous retrouverez tous les exposants et les invités stars de l’animation, du manga, de la musique pop et des jeux vidéos. Le second espace est consacré aux arts créatifs, à la mode, à la déco et plus largement à l’art de vivre à la japonaise 

Toutes les animations du salon de l’Asie  

Cette année, la Japan Touch se déroule en parallèle de la 9ᵉ édition du Salon de l’Asie. Au programme : des contes indiens et vietnamiens, des plats japonais en VR (réalité virtuelle) des parties de backgammon ou encore des initiations à la stratégie du jeu de GO.  

Les rencontres gourmandes Asian Kitchen 

Le troisième rendez-vous du week-end à Eurexpo, ce sont les ateliers et les rencontres Asian Kitchen. L’occasion d’échanger avec des personnalités culinaires reconnues comme Diana Chao et Nathalie NGuyen, autour de la cuisine asiatique. 

plat thaïlandais

La culture manga et la fascination pour le Japon  

L’attrait pour la civilisation japonaise n’a rien de nouveau. Il faut dire que les objets de fascination ne manquent pas : les samouraïs, les empereurs, les palais et les constructions ou encore les estampes traditionnelles.  

 

Une simple vague de l’ère Edo  

Il y a fort à parier que vous connaissez, même sans le savoir, l’œuvre d’un artiste-peintre japonais de l’époque du shogunat Tokugawa, aussi appelé l’ère d’Edo (ancien nom de Tokyo) 

Parmi les 36 vues du mont Fuji réalisées par Hokusai, la vague de Kanagawa a connu un véritable succès populaire, bien au-delà des frontières nippones. Cette vague colérique d’un bleu-vert unique se retrouve sur d’innombrables objets du quotidien : des tasses, des t-shirts, des timbres…  

Comme le portrait du Che ou certains clichés d’Andy Warhol, la Vague d’Hokusai transmet l’idée et l’émotion avec des formes simples et faciles à reproduire sur différents supports.  

 

1980-90 la déferlante des mangas et des japanimes 

Le caractère expressif du dessin japonais est aussi ce qui a popularisé les japanimations et les mangas à partir des années 1980-1990 en France. À l’origine de ce tournant, on retrouve deux phénomènes.  

L’engouement soudain pour le manga coïncide avec l’explosion du format BD, mais aussi avec l’émergence d’une génération occidentale désenchantée qui a soif d’ailleurs. Le manga avec ses codes si particuliers répond à ce besoin.  

L’explication qui se cache derrière le succès des dessins animés japonais, ou japanimes, est un peu moins profonde et beaucoup plus pragmatique. Le Japon offre alors une profusion de programmes TV bon marché. C’est toute une génération qui a ainsi été bercée par Space Cobra, Sailor Moon, Olive et Tom, et Nicky Larson qui « ne craint personne ». 

La culture populaire japonaise a ainsi durablement imprégné toute une partie de la jeunesse française et la magie continue d’opérer, plus particulièrement avec les mangas et les jeux vidéo.  

personne qui lit un manga

Pop culture japonaise : les magasins de mangas à Lyon  

Amateurs de pop culture japonaise, vous avez besoin de vous approvisionner régulièrement en mangas, en musique, en film, en série et en jeux vidéo 100 % Japon.   

La Fnac et les librairies de la Presqu’île devraient vous offrir de quoi passer l’hiver. Vous trouverez également parmi les magasins du centre-ville, plusieurs boutiques vintages qui vendent des vinyles, des DVDs, des CDs et des cassettes.  

Vous avez déniché le contenu de vos rêves (une compil’ de musique pop japonaise des années 80 ?), mais vous n’avez pas l’équipement pour l’écouter ? Direction Darty Lyon République dans le quartier République Grolée-Carnot. Vous y trouverez tout le matériel nécessaire pour faire revivre ces vieux supports.  

Inscrivez-vous à la newsletter République Grolée-Carnot

Vivez l’expérience République Grolée-Carnot, votre destination shopping et restauration à Lyon, au cœur de la Presqu’île. Jusque dans votre boîte, actualités et bons plans de la Presqu'île.

Merci de votre inscription !

Abonnez-vous à notre newsletter